Ribagorza

La Comarca de la Ribagorza se situe au centre des Pyrénées et s’articule en unités géologiques du nord au sud.

La zone nord est la plus élevée des Pyrénées, puisque s’y trouvent le Posets (3.370 m) et l’Aneto (3.404 m). Cette région est un véritable paradis pour les randonneurs et autres amateurs de sport de montagne : les hauts sommets, les glaciers et les stations de ski vous y attendent.


Au sud, les cordillères du Cotiella et du Turbón, avec un grand nombre de fossiles, font de la Ribagorza une des régions les plus riches de ce domaine d’étude du nord de l’Espagne.


Ce sont les rivières qui articulent la Ribagorza d’est en ouest et la dotent d’une beauté extraordinaire. Les trois principales rivières de la Comarca ont creusé de profondes gorges : l’Ésera celles d’Olvena, Campo et Ventamillo ; l’Isábena les gorges d’Obarra et le Noguera Ribagorzana celles d’Escala et Monrebei.


La présence humaine en Ribagorza remonte, selon les restes et les très diverses manifestations artistiques qui s’y trouvent, à 50.000 ans : les restes préhistoriques des fouilles de Castilló de Plá, ceux de las Forcas de Graus, les grottes d’Olvena, les dolmens d’Arén, le menhir de Merli….
Le site de Labitolosa (La Puebla de Castro) est la meilleure représentation de la culture romaine et fût un important noyau urbain de l’époque. Le site est actuellement en fouilles mais il est néanmoins possible de visiter les thermes et les restes du temple.


Le Moyen-Âge a laissé son empreinte dans certains monuments et villes monumentales de la Ribagorza : sur les rives du Noguera Ribagorzana se trouvent Alaón (Sopeira) et son monastère roman du X-XIe siècle ; Arén et son intéressante enceinte ; Benabarre, dont les manoirs conforment un très beau lattis de rues et ruelles ; et Montañana, dont la structure médiévale datant du XIIe siècle se compose d’une aire fortifiée, protégée par murailles, rampes et galeries.


A Roda de Isábena, ancien siège épiscopal, s’initie au début du XIe la construction de la cathédrale. A ne pas manquer, le cloître et ses inscriptions du XIIIe siècle. Les peintures romanes qui décorent la crypte et le sépulcre de San Ramón, magnifique pièce sculpturale, datent de la même époque.A quelques kilomètres se trouve le Monastère d’Obarra, fondé au IXe siècle, situé en pleine nature, dans un coin singulièrement beau.


En suivant le cours de l’Ésera, nous arrivons à Benasque ; ses maisons de construction gothique-renaissance et son église de style gothique aragonais du XVIe siècle. A 5 km, le village de Cerler et sa station de ski.


A 14 km de Graus, Torreciudad, sanctuaire de l’Opus Dei, s’élève comme un important centre religieux et de pèlerinages de la route Marianne.


Le Temple Dag Shang Kaguy à Panillo est le premier monastère bouddhiste fondé en Espagne.

banner-2
  • Español (spanish formal Internacional)
  • English (United Kingdom)
  • French (Fr)
Síguenos en Facebook!


~ Reservation Online ~

Design Tinta-E & Multiwebdia